Sport

Décision de la FSF de mettre fin à la saison : la Ligue de Saint-Louis n’a pas encore pris position (président)

Décision de la FSF de mettre fin à la saison : la Ligue de Saint-Louis n’a pas encore pris position (président)
La Ligue de football de Saint-Louis (nord) attend de se réunir pour prendre une position par rapport aux décisions prises par la Fédération sénégalaise de football (FSF), qui a mis un terme, le 8 juillet dernier, à la saison 2019-2020 et a gelé les promotions et relégations, a annoncé ce jeudi son président, Ahmadou Dia.
"Nous avons pensé pouvoir organiser un comité exécutif de restitution de la rencontre de la Fédération mais, malheureusement, pour des raisons liées à la proximité avec la Tabaski, nous avons jugé opportun de reporter notre rendez-vous’’, a expliqué M. Dia. 
Invité de la plateforme "football local", M. Dia a été interrogé sur la position de la structure qu’il dirige sur des décisions de la Fédération jugées "arbitraires" par la Linguère (ligue 2), club fanion de la capitale du nord du pays.
Pour l’instant, "la Ligue de Saint-Louis na pas encore une position par rapport au combat que prétend mener la Linguère contre la décision du Comité exécutif", a insisté Ahmadou Dia, qui a précédé Amara Traoré à la présidence du club fanion du nord du Sénégal.
Dans un communiqué publié à la suite d’une conférence de presse, la Linguère, dont le président est l’ancien sélectionneur national, Amara Traoré, avait dit que la Fédération n’avait pas compétence à décréter la fin de la saison et geler les promotions et les relégations dans les niveaux du football national. 
"Une telle décision relève de la compétence de la Ligue sénégalaise de football professionnel", avait estimé la Linguère, émettant "un doute sérieux quant à la légalité de cette décision". 
Estimant que la décision fédérale de geler les promotions ne satisfait pas à l’éthique sportive, l’équipe de la capitale nord du Sénégal, leader à la fin de la phase aller du championnat national, a pris l’engagement de "faire recours à tous les moyens de droit à sa disposition pour la réformation de cette décision abusive et impropre". 
Toutefois, au cours d’une rencontre tenue la semaine dernière, la Ligue professionnelle a décidé de se conformer à la décision prise par la Fédération. 
A la fin de la saison de football, les deux premiers de la Ligue 2 devaient être promus dans l’élite (ligue 1). 

A l’issue de la phase aller (après 13 journées), c’est la Linguère et l’US Ouakam qui occupaient ces deux premières places.