Societe

Urgences Panafricanistes rebaptise la Place Faidherbe...Cheikh Ahmadou Bamba

Urgences Panafricanistes rebaptise la Place Faidherbe...Cheikh Ahmadou Bamba
A travers un communiqué parvenu à xibaaru, urgences panafricanistes informent avoir rebaptisé la place Faidherbe. Elle porte désormais le nom de place Cheikh Ahmadou Bamba.
Voici l’intégralité de la note : 
C’est officiel : ce vendredi 10 juillet 2020, la place Faidherbe a été rebaptisée place CHEIKH AHMADOU BAMBA en reconnaissance de son combat contre la colonisation.
A Macky Sall et à son gouvernement,
Vous avez fait semblant de ne pas comprendre les revendications du peuple, nous allons parler votre propre langage !
Vous comprendrez à travers cette action symbolique que nous n’accepterons plus désormais que ceux qui nous ont opprimé hier nous soient présentés comme des héros aujourd’hui. Un raciste, criminel et sanguinaire comme Faidherbe ne devrait être glorifié dans la ville de Saint Louis. Ville qui a connu des résistants noirs qui ont lutté contre la colonisation de nos terres, entre autres Cheikh Ahmadou Bamba, Ndatte Yallah, Sidya Diop etc.
Vous êtes fidèles à la France comme les chiens le sont à leur maître. Pour un os vous n’hésitez pas à marcher sur l’honneur de vos ancêtres. Honte à vous !
Mansour Faye, un exemple typique de negre de maison. Selon Mansour Faye, les Saints Louisiens devraient assumer leur histoire ; inutile de lui rappeler que l’histoire de Saint Louis ne commence pas à la colonisation. Notre peuple est à l’origine d’une  organisation sociale structurée et qui a inspiré toute l’humanité, cessez donc votre prostitution intellectuelle !
Ceci n’est qu’une alerte ! Quoique nous ne doutions pas de votre énorme degré de soumission, nous osons encore espérer que vous pourrez toutefois vous redresser et cesser de marcher à quatre pattes derrière la France.
Dans le cas contraire, le processus de décolonisation des mentalités ainsi entamé, passera par les rues, les monuments ainsi que les écoles.
Ce que vous ne faites pas pour le peuple, le peuple le fera lui même !