Societe

Massata Diack : «Je n’ai jamais dit que mon père m’a trahi...»

Massata Diack : «Je n’ai jamais dit que mon père m’a trahi...»
L’ancien conseiller marketing de la Fédération internationale de l’athlétisme (Iaaf, en Anglais), Papa Massata Diack, poursuivi, au même titre que son père, Lamine Diack, dans une affaire de corruption et de dissimulation de dopage présumés, dit n’avoir aucun problème particulier avec ce dernier. Leurs relations, rassure-t-il, sont «excellentes».

Devant le Jury du dimanche sur iRadio, il déclare: «Je n’ai aucun problème avec mon père, je n’ai pas de problème non plus avec ma famille. Parce qu’on accepte la décision divine. Je n’ai jamais dit que mes parents m’avaient trahi».

D’ailleurs, Papa Massata Diack dit avoir toujours reçu de son père des messages de réconfort, de sentiment de gratitude pour le travail qu’il a effectué avec lui.

«Parce que, précise Diack-fils, je suis arrivé à l’Iaaf à un moment critique quand on parlait de faillite. Il n’avait que des sponsors japonais. J’ai trouvé des sponsors dans les pays émergents. Et quand j’apportais cet argent à l’Iaaf, personne ne s’est plaint».