Societe

Magal : Touba se souvient de Serigne Bassirou Khoudia Dieng Mbacké, ce jeudi...

Magal : Touba se souvient de Serigne Bassirou Khoudia Dieng Mbacké, ce jeudi...
13 Août 2007-13 Août 2020.Voilà 13 ans, jour pour jour, que disparaissait Serigne Bassirou Khoudia Mbacké. Fils de Cheikh Mouhamadou Lamine Bara Mbacké Ibn Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul et de Sokhna Khoudia Dieng, le défunt guide religieux a vu le jour en 1926 à Kébémer où s’établissait, pour un bon bout de temps de sa vie, son illustre père.
Il a fait ses humanités auprès de son père Serigne Bara, chez son homonyme Cheikh Mouhamadou Bassirou Mbacké Ibn Serigne Touba Khadimou Rassoul (père de l’actuel Khalife Général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké Bassirou) et Serigne Mouhamadou Lamine Diop Dagana.
Serigne Bass Khoudia, comme on l’appelait affectueusement, était la bonté faite homme.Très proche de son grand-frère Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké, défunt Khalife Général des Mourides, il s’était aussi  beaucoup distingué de par sa droiture, son sens élevé de l’humain et son attachement sans défaillant à faire rayonner l’Islam et  à perpétuer sans relâche les enseignements de son illustre grand-père, le Cheikh Ahmadou Bamba.
Le père de Serigne Cheikh Thioro Mbacké Bassirou, porte – parole de la famille de « Gouye- Mbind » , a été aussi un grand agriculture devant l’éternel et  qui a eu à fonder bon nombre de villages où ses talibés continuent de vivre en  s’adonnant à l’ éducation islamique comme le stipule la tradition mouride.
Serigne Bassirou Khoudia Dieng Mbacké a quitté ce bas-monde le 13 Août 2007, laissant orphelin toute la communauté mouride et, par ricochet, toute la « Oumah islamique ». C’est cet homme de Dieu, digne héritier du Fondateur du Mouridisme que Touba se souvient, ce jeudi. Mais, à cause du diktat de la pandémie du Coronavirus ou Covid-19, cette journée de prières pour la mémoire du Saint homme, se déroulera dans la sobriété ( respect strict des gestes- barrières).
Ibrahima NGOM