Societe

Les travaux du TER étouffent les populations de Hann Bel-Air

Les travaux du TER étouffent les populations de Hann Bel-Air

Etouffement de Hann Bel-Air : Urgence d’une passerelle à Yarakh

Certes nous aspirons au développement mais pas au prix de notre sécurité.

Le TER (Train express régional), gigantesque chantier aux avantages incommensurables initié par le Président de la république Macky Sall,  constitue une des plus grandes réalisations du PSE (Plan Sénégal Emergent). Cependant comme tout grand projet de cette envergure, le TER draine forcement sa panoplie de désagréments. Mais des études préalables permettent de minimiser ces inconvénients. A cet effet, plusieurs réaménagements ont été effectués dans la localité, un pont a été érigé entre Capa et Hann village. Jusqu’à l’ouverture de ce joyau, nous n’avions jamais imaginé qu’au finish les piétons seront obligés de partager  cette voie avec des véhicules, ce qui constitue un réel danger pour les riverains. Le flux humain sur cet axe est très dense surtout aux heures de pointe car étant un point de congestion entre ceux qui transitent de Capa vers les Maristes, le Ministère de l’environnement, le Parc de Hann, le Centre de Contrôle Technique, les HLM, vers Hann Pécheur dans l’autre sens, pour ne citer que ceux-là. Au-delà de l’étroitesse du passage piéton, s’ajoute l’insécurité liée d’une part à la proximité avec les véhicules, une  voie  non éclairée et une barrière très fine  qui constituent un danger permanent pour les piétons.

D’autre part juste à l’entame  du pont se situe la porte d’entrée de l’école primaire Doudou Mbathie de Hann village et une école maternelle qui présente une menace pour ces bouts de bois de Dieu avec la proximité de l’axe routier.

Nous interpellons  le Président de la République Macky Sall, qu’une passerelle piétonne soit ériger à ce niveau et négocier l’ouverture d’un portail à l’intérieur du quartier pour ces élèves avant que l’irréparable ne ce produit.

Certes, le Directeur de l’AGETIP a reçu une délégation pour statuer sur ce problème, mais en tant que Responsables APR, nous devons avoir un droit de regard sur les préoccupations de notre commune et de porter haut les revendications de la population.

Depuis plusieurs mois la mairie avait entrepris des travaux de pavages qui ont plongé Hann Village dans un désordre indescriptible. Des travaux qui ont été stimulés par un questionnaire que nous avons eu à soumettre aux habitants leur permettant de porter un jugement sur la gestion de leur cité. Nous interpellons aussi le maire,  Hann village étouffe énormément car ces travaux peinent à s’achever.

Par ailleurs, nous rappelons que cette population  a largement voté pour la réélection du Président Macky Sall auprès de notre coordinatrice l’honorable député Ndéye Fatou Diouf avec qui nous avons battu campagne.

C’est également une occasion pour nous d’informer le Président Macky Sall, que la commune de Hann Bel-air souffre d’énormes maux qui doivent être prise en charge par le projet politique MACKY 535.

Mme Aïssata Sall dite Yaseyda

Responsable APR Commune Hann Bel-Air

Comptable à l’UCAD

Coordinatrice de l’ ANAMFS dans la commune