Societe

La Douane saisit 537 kg de chanvre indien en 72 heures !

La Douane saisit 537 kg de chanvre indien en 72 heures !

Dans le cadre de l’opération « Jonction », la Douane sénégalaise a réalisé en l’espace de 72 heures trois saisies de chanvre indien au Centre et au Sud du pays. La première a été opérée, ce mardi 21 juillet 2020, à 4 heures du matin, à Birkélane, sur l’axe Kaolack-Kaffrine. Elle a permis de mettre la main sur un homme de 47 ans qui transportait 234 kg de ce produit prohibé à bord d’un véhicule de marque Mitsubishi.

Le trafiquant, de nationalité sénégalaise, avait conditionné la drogue en paquets répartis dans 8 sacs entreposés dans la malle dudit véhicule. La drogue a été, auparavant, transportée à bord d’une charrette de la frontière de la Gambie jusqu’à Diamal à quelques encablures de Birkelane avant d’être embarquée à bord du véhicule de type Mitsubishi.  

Le trafiquant voulait profiter de la forte pluie qui s’abattait cette nuit-là sur la région pour échapper à la vigilance des agents des Douanes. Mais la filature menée par la brigade mobile des Douanes de Kaolack a eu raison de son projet funeste. La valeur du chanvre indien et du véhicule saisis est estimée à 24 720 000 francs CFALe mis en cause a été arrêté et l’enquête suit son cours.

Dans le Sud du pays, la Brigade mobile des Douanes de Kolda a, quant à elle, réalisé, ce mercredi 22 juillet 2020 à 9 heures une saisie de 175 kg de chanvre indien à hauteur de Saré Sada à 25 km de la capitale régionale. L’opération a été effectuée sur 2 motos abandonnées par deux individus ayant pris la fuite.

La troisième saisie a été réalisée par la brigade des Douanes de Toubacouta également engagée dans cette opération. Celle-ci a alors procédé à une nouvelle saisie portant sur 44 kg de chanvre indien, le dimanche 19 juillet 2020 vers 20h, toujours au large de Djinack dans le Bolong de Missirah où 84 kg de l’herbe qui tue ont été saisis la veille.

Au total, 537 kg de chanvre indien ont été saisis en 72 heures par la Douane au Centre et au Sud du pays pour une contre-valeur estimée entre 60 000 et 80 000 francs CFA le kilogramme.

Le Bureau des Relations publiques et de la Communication de la DGD