Societe

Kédougou : Une fondation turque fait don de 200 bœufs

Kédougou : Une fondation turque fait don de 200 bœufs

Don de 200 bœufs à la région de Kédougou, la Fondation Tûrkiya Diyanet Vakfi au chevet des couches vulnérables

Le Forum Islamique pour le Développement de l’Education (FIDE) a organisé en partenariat avec la Fondation Tûrkiya Diyanet Vakfi une série de don de bœufs aux couches vulnérables de la région de Kédougou. Le correspondant de xibaaru.sn a suivi la délégation dans sa tournée régionale.

kédougou

Cette année sur les 4000 bœufs destinés aux couches vulnérables au Sénégal, le FIDE et la fondation Turkiya Diyanet Vakfi ont réservé un quota de 200 bœufs à la région de Kédougou. Le département de Kédougou a réparti ses 120 bœufs entre ses différentes communes.

A Kédougou, M Modou Mamoune Diop, Adjoint au Gouverneur chargé de Développement qui a pris part à la cérémonie de lancement s’est félicité de cette action qui soulage les couches vulnérables.

«J’éprouve des sentiments de satisfaction parce qu’on est en période de fête, une fête religieuse, une fête sociale. Quand une fondation vient appuyer les populations qui n’ont pas eu les moyens de fêter la Tabaski comme il faut, je pense que c’est une initiative à saluer. Nous sommes dans une situation un peu compliquée. La crise sanitaire n’a pas épargné la situation économique du pays.  Cela a impacté négativement sur le pouvoir d’achat des sénégalais. C’est pourquoi beaucoup de pères de famille n’ont pas pu fêter la Tabaski comme cela se doit. Quand, un partenaire vient pour appuyer les populations, nous ne pouvons que nous en réjouir » a-t-il souligné

Cet appui consistant mis à la disposition des couches vulnérables de Kédougou est bien arrivé à destination.  Les opérations se sont déroulées en présence d’un superviseur déployé sur les lieux qui n’a pas manqué d’égrener la liste des nombreux donateurs de la fondation Turkiya Diyanet Vakfi.

A Ndébou dans la commune de Ninéfécha, les populations ont accueilli à bras ouvert ce soutien de la fondation Turkiya Diyanet Vakfi et du Forum Islamique pour le Développement de l’Education. Dans ce village flanqué au bord des collines, l’heure du festin a sonné. Des notables ont assailli le lieu d’abattage des bœufs, chacun attendant sa part

Plus loin dans le département de Salémata, à environ 85 km de Kédougou, c’est aussi l’effervescence. Les populations des différentes communes se sont retrouvées à Dar Salam pour recevoir leur part de leur quota évalué à 60 bœufs. Rien de pouvait résister face à cet ardent désir des hommes.

Ainsi, Kamissa Camara, maire de Salémata, par ailleurs président des élus du département de Salémata n’a pas caché ses sentiments de satisfaction face à ce geste de bienfaisance.

kédougou

« C’est la première fois que la fondation est arrivés à Salémata, nous les remercions pour cet acte de solidarité et de fraternité parce que c’est pour venir en aide aux populations démunies pour l’achat d’un nombre important de vaches à distribuer aux couches vulnérables. Ici dans la commune de Salémata, nous avons pu mobiliser 20 bœufs. Toutes les populations ont été prises en compte, musulmans, chrétiens et païens. Nous avons également formulé des prières pour les donateurs » a-t-il témoigné

A Saraya, localité située à environ 61 km de Kédougou, les populations se sont mobilisées pour ne rater aucun aspect de cet événement, le premier du genre à se tenir dans cette zone. Le département de Saraya a bénéficié gracieusement d’un quota de 20 bœufs. L’abattage des bœufs s’est déroulé sous un ciel menaçant. La répartition a été faite entre les différentes communes du département.

La commune de Bembou a accueilli à bras ouvert son appui. Le Maire de Bembou par ailleurs député du Département de Saraya a salué à sa juste valeur ce soutien du Forum Islamique pour le Développement de l’Education et de son partenaire.

« Je voudrai remercier la fondation turque qui nous a permis d’avoir 5 bœufs pour la commune de Bembou. Je remercie également l’administration. Tous les dons qui arrivent dans le département de Saraya, les autorités administratives font tout pour que ces dons arrivent aux véritables ayants-droit. Les populations sont très contentes et prient pour que la fondation aille de l’avant » a laissé entendre M Mady Danfakha, Maire de Bembou par ailleurs député du Département de Saraya.

A Saraya, l’administration est résolument engagée à accompagner les actions du Forum Islamique pour le Développement de l’Education et de son partenaire la fondation Turkiya Diyanet Vakfi

« Nous vous remercions d’avoir pensé à la région de Kédougou mais également au département de Saraya. C’est un appui va droit dans nos cœurs, qui vient à son heure pour soulager les populations du département de Saraya et ceux de la commune de Bembou, une commune dont beaucoup de ménages sont vulnérables. Nous sommes très réjouis, sachez que l’Etat du Sénégal ne manquera de rendre compte au plus haut niveau du geste que vous avez posé dans la commune de Bembou. Vous avez mis 20 bœufs dans le département de Saraya. Nous sommes très contents. Sachez que l’Etat du Sénégal ne manquera pas de vous aider, de vous accompagner dans toutes vos tâches » a rappelé M Sékou Vieux Diatta, adjoint au sous-préfet de Bembou.

Après cette première action réussie, la commune de Salémata place beaucoup d’espoirs sur la pérennisation. Cet appel est entendu, la fondation Turkiya Diyanet Vakfi et le Forum Islamique pour le Développement de l’Education ont promis de mieux faire l’année prochaine.

« Ça été une bonne coopération. Nous avons eu le soutien du gouverneur, des préfets, de la région médicale, de la police, des maires. L’année prochaine, nous comptons faire un peu plus. Nous remercions les populations en leur disant que la Turquie est là pour elles. Comme le Sénégal est un pays musulman à 95%, la Turquie est un pays frère » a précisé M Mohamed Thioune, le superviseur des activités.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.sn