Societe

22 septembre...Al Amine, 3 ans déjà !

22 septembre...Al Amine, 3 ans déjà !

Le 22 septembre 2017, El Hadji Abdoul Aziz Sy « Al Amine », tirait sa révérence une nuit du jeudi au vendredi à l’âge de 89 ans. Il était le Khalife général des Tidianes, en remplacement de son frère aîné, Cheikh Ahmet Tidiane Sy. Trois ans après, le Sénégal pleure encore ce rassembleur.

Né en 1928 à Tivaouane, le fils du 1er Khalife de Maodo, Serigne Babacar Sy (rta), avait pris la tête de la communauté des Tidianes à l’âge de 89 ans, juste après la disparition de son frère Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum.

Son esprit d’ouverture, son sens des relations humaines, son esprit de citoyenneté et sa perception de la République sont en permanence raffermis par son patriotisme inextricable à l’enseignement islamique. Le Saint Homme était aussi un Médiateur, modérateur, conciliateur et unificateur, il a fait de l’unité de la famille de Maodo, de la communauté musulmane et de la Nation la finalité de son action.

On se souvient de ces médiations entre l’ancien président Abdoulaye Wade et son ex-premier ministre Idrissa Seck, en 2017. Il avait par ailleurs œuvré pour la libération de Karim Wade auprès du président Macky Sall.

L’illustre disparu était aussi un éducateur hors pair. Il a toujours véhiculé les pensées et enseignements de El Hadji Malick Sy (Rta). Aux jeunes générations en mal de repère, il rappelait les enseignements islamiques. Il demandait aux jeunes de se «méfier de la langue qui est pire que le serpent».

Al Amine laisse ainsi derrière lui une communauté attristée, qui n’avait pas encore fini de pleurer Al Makhtoum.