Politique

Mimi Touré lynchée à Kaolack par...L'APR

Mimi Touré lynchée à Kaolack par...L'APR

VERS UNE GRAVE CRISE POLITIQUE A L’APR KAOLACK

Encore Mimi loseuse en manœuvrier

Après plusieurs tentatives infructueuses d’auto-parachutage à Kaolack, suite à sa cinglante, inoubliable et historique défaite de Grand-Yoff, Mimi Touré revient à la charge. Diviser pour mieux s’installer. Telle est la nouvelle stratégie que cette perdante de Dakar veut dérouler pour une énième infiltration à Kaolack. Elle cherche à semer la zizanie avec la création d’une structure locale parallèle à celle des cadres de l’APR et en profiter pour coiffer au poteau les vaillants responsables du Saloum.

A l’endroit de la Direction de l’APR, nous interpellons la plus haute autorité politique de notre parti pour que nul n’en ignore :

–          Il n’est pas question et ne sera jamais question que Kaolack accepte la loseuse que Dakar a rejeté par la voie des urnes. Les «aperistes» de la capitale n’ont pu gagner qu’après son départ. Ce sont là, les faits politiques…
–          Kaolack a toujours été gagnée par des responsables qui ont décroché leur légitimité sur le terrain de la mobilisation et de la massification depuis belle lurette et n’a pas, par conséquent, besoin d’une perdante chevronnée dans ce domaine
–          Que Mimi arrête de miner le parti à Kaolack, parce que, cette énième tentative comme la première et les autres, ne passera pas…

Quel mérite peut-on reconnaître à un cadre, un ancien Premier ministre qui n’a jamais rien gagné pour être nommé Présidente d’une Institution de la République comme le Conseil économique social et environnemental? C’est la question que l’ensemble des militants et responsables de l’APR se posent aujourd’hui.

Nous interpellons le Président de la République, Macky Sall, pour attirer son attention sur l’’urgence de demander à Mimi loseuse d’arrêter ses manœuvres déstabilisatrices, dangereuses et destructives dans les rangs de l’APR Kaolack. Quoi qu’il en soit, nous nous réservons le devoir de lui faire la guerre qu’elle a déclaré aux responsables du Saloum, avec la tentative de dédoublement des structures du parti au niveau local.

Ce sera désormais, œil pour œil dent pour dent….

Abdoulaye Khouma

APR Kaolack