Politique

La Claque qui blanchit Karim wade

La Claque qui blanchit Karim wade

La Claque qui blanchit le « K » CREI

Le conseil des droits de l’homme de L’ONU présidé par le Sénégal, vient de jeter un pavé dans la mare pour dire à qui veut l’entendre qu’il veut L’EXTINCTION DE LA PEINE de Karim Wade au-delà de la grâce présidentielle dont l’applicabilité par l’exil forcé n’existe nul part ailleurs dans le monde d’ une justice juste.

Quant à l’idée d’amnistier Karim Wade qu’agite les frelons de l’opinion publique et les censeurs placard insensés qui nous indisposent par leur numéro de contorsions de cervelle mal logé dans leur boîte crânienne d’origine, je voudrai juste leur préciser que le président de la république et l’assemblée nationale sont libres de faire ce que bon leur semble en jouissant de leurs prérogatives constitutionnelles pour gracier et amnistier des faits qu’ils veulent.

Mais n’en demeure pas moins que ni le PDS, ni Karim Wade ne sont demandeur de quoi que ce soit, à part leurs dernière déclaration publique reprenant l’injonction du comité des Droits de l’homme de L’ONU qui est en faveur d’une révision de son procès arbitrairement politique.

Tout ceci nous amène à dire que KARIM Wade gagne et gagne encore contre l’injustice entretenue depuis 7 ans au pays de la démocratie instituée en grande partie par le Président Wade

Dr Seck Mamadou

Cadre Libéral-Paris

Porte Parole Adjoint du PDS et du SGN.

SGNA en charge des relations internationales