Politique

Corruption : Seydou Guèye démonte le rapport du Forum civil

Corruption : Seydou Guèye démonte le rapport du Forum civil

Le Forum civil a publié, mardi dernier, le rapport annuel de Transparency International sur l’Indice de perception de la corruption (Ipc), classant le Sénégal sur la ligne rouge, avec 45 points sur 100. Invité, ce dimanche, à l'émission Grand Jury de la Rfm, Seydou Guèye dénonce "les limites objectives" de ce rapport.

«Je mets en opposition ce rapport du Forum civil sur ce que j’ai entendu sur une radio internationale. J’ai écouté la source, Transparency International, déplorer les limites objectives de ce rapport. Ils n’ont pas interrogé tous les pays. Ils n’ont pas tous les données de tous les pays. Et, eux-mêmes reconnaissent le coté imparfait de leur rapport», a-t-il déclaré.

Le ministre conseiller en communication à la présidence de la République d’ajouter : «Le rapport n’a pas objectivement mesuré la corruption, mais la perception que les acteurs ont de la corruption.» Il démonte le rapport du Forum civil en précisant que "de 2011 à aujourd’hui, le Sénégal est passé de la 112e à la à 66e place en matière de lutte contre la corruption". «Notre pays a fait d’énormes progrès et a accompli des progrès satisfaisants», souligne-t-il. Non sans préciser que "le Sénégal a fait des progrès du point de la norme et du cadre règlement".

Seydou Guèye cite comme exemple l’adhésion du Sénégal à l’ITIE et les bonnes notations de Mo Ibrahim et du Doing Business qui classent le Sénégal dans le Top Ten en matière de Bonne gouvernance. Il s’en prend à Birahim Seck soutenant que ce dernier «est dans son rôle».  «Nous sommes dans une forme de nouvelle démocratie où des gens revendiquent une certaine légitimité et se définissent comme des lanceurs d’alerte.