Politique

Adji Sarr : « Sonko ne portait pas de préservatif »

Adji Sarr : « Sonko ne portait pas de préservatif »

Dans le procès-verbal observé exploité par le l’Obs, l’accusatrice de Ousmane Sonko, Adji Sarr a fait des révélations sur les rapports qu’elle entretenait avec le leader du Pastef. Selon elle, il ne prenait jamais de préservatif :

« je me suis déshabillée et me suis couchée sur la table où je lui faisais le massage. Je tiens à préciser que c’était la première fois que je faisais un rapport sexuel. Je ne me rappelle pas de la date des faits et je ne l’ai dit à personne. Le 21 janvier, le 31 décembre et le 2 février, il m’a obligée à entretenir des rapports sexuels avec lui. Ousmane Sonko a mon numéro mais il ne m’a jamais contacté. Je voulais ajouter qu’il ne s’est jamais protégé en entretenant des rapports sexuels avec moi ; Il me proposait toujours d’acheter une pilule ».

Adji Sarr a confié aux enquêteurs que Sonko ne l’a jamais envoyée un message. Et a reconnu que c’est elle-même qui a demandé à la seconde masseuse de sortir parce que « Sonko m’avait fait signe pour qu’on soit seuls ».