People

Voici pourquoi le corps de DJ Arafat a été exhumé

Voici pourquoi le corps de DJ Arafat a été exhumé

La tombe de la star ivoirienne du coupé-décalé DJ Arafat, inhumé autour de 8 heures ce samedi 31 août 2019 au cimetière de Williamsville a été profanée par des fans (Chinois) quelques minutes après. DJ Arafat mort pour une seconde fois. Le corps de DJ Arafat exhumé, son poster incrusté dans sa tombe emporté. Eléments d’explications par des chinois.

La Côte d’Ivoire vient de prendre une douche froide. En effet, les « Chinois » ont profané la tombe de leur idole quelques minutes après son inhumation. Ils ont pris le soin de retirer le cercueil de la tombe, de l’ouvrir avant de déshabiller le corps pour s’assurer que c’était celui du fils de Tina Glamour. Il a été inhumé à nouveau par la suite. En effet, ceux-ci se disent en colère après leur mise à l’écart pendant l’enterrement.

A en croire un fan de Yôrôbô, c’est le ministre d’Etat, ministre de la Défense Hamed Bakayoko, parrain de l’artiste, qui aurait dû prendre toutes les précautions, avec le comité d’organisation et la commission chargée de la sécurité, pour éviter ce qui est arrivé.

« Lorsqu’il organisait ses concerts il n’y avait jamais eu de corps habillés mais tout se passait bien. Pourquoi on nous arrache Yôrôbô aujourd’hui ? Même s’il est décédé nous devons voir clair dans l’affaire. Là où vous avez mis son corps, nous tenons à savoir. Nous étions au stade depuis hier (NDLR : le vendredi 30 août) de 6 heure jusqu’aujourd’hui (NDLR : le samedi 31 août) à 7 heures et on va se foudre de nous à la fin », s’est indigné un autre « Chinois » au micro d’Afrki Soir TV

« Comment cinq corbillards peuvent aller à l’enterrement d’un seul corps ? C’est du jamais vu », a expliqué un autre. Tandis qu’un de ses amis, chinois comme lui enfonçait le clou : « Le corps que nous avons exhumé n’est pas celui de DJ Arafat. Nous avons toutes les preuves. C’est une momie qui a été enterrée. Arrêtez de vous foudre de nous».

CORPS DE DJ ARAFAT EXHUMÉ ET ABSENCE DES POLICIERS

Pourtant, en raison des obsèques de l’artiste, 6.000 forces de l’ordre avaient été mobilisées sur papier pour prévenir d’éventuels débordements le vendredi 30 et le samedi 31 août 2019. A savoir, 3.000 policiers, 2.000 gendarmes et 1.000 Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI). Mais à la surprise ceux-ci n’ont pas été mobilisés pour sécuriser le tombeau de DJ Arafat. Touré Al Moustapha, le responsable commission sécurité avait-il pris les dispositions nécessaires ?

En tout état de cause, la profanation de la tombe de DJ Arafat doit nous interpeler tous. La question est de savoir quelles valeurs avons-nous transmises à nos enfants pour qu’ils se comportent ainsi ? Notons que tout avait été permis à ces « Chinois ». En effet, ils ont exigé et obtenus le stade Félix Houphouët-Boigny pour l’organisation de la veillée funèbre de leur idole.

Rappelons que dès l’annonce de la mort d’Ange Didier Houon, le 12 août 2019 des suites d’un accident de moto, les « Chinois » avaient déjà donné l’alerte en prenant d’assaut la Clinique qui avait reçu DJ Arafat. Pour le reste, le corps bien réel de DJ Arafat a été re-enterré, cette fois-ci sous bonne escorte policière, dans un cimetière de Williamsville sécurisé.

Source