People

LES EXPORTATIONS SÉNÉGALAISES EN HAUSSE DE 12, 4 % EN 2018 (ANSD)

LES EXPORTATIONS SÉNÉGALAISES EN HAUSSE DE 12, 4 % EN 2018 (ANSD)

Les exportations sénégalaises sont ressorties à 1670 milliards de francs CFA en 2018, contre 1486, 4 milliards l’année précédente, équivalant à une hausse de 12, 4 %, a-t-on appris de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

Les exportations sénégalaises sont ressorties à 1670 milliards de francs CFA en 2018, contre 1486, 4 milliards l’année précédente, équivalant à une hausse de 12, 4 %, a-t-on appris de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).
 
Ce relèvement est consécutif à celui des expéditions d’acide phosphorique (+63,8%), de crustacés, mollusques et coquillages (+53,4%), d’or non monétaire (+42,3%) et de produits pétroliers (+5,9%), indique la Note d’analyse du commerce extérieur du Sénégal.
 
En revanche, le repli des ventes à l’extérieur de ciment (-26,5%) et dans une moindre mesure de bouillons (-0,8%) et de produits arachidiers (-0,7%) a modéré cette tendance haussière, tempère le document consulté à l’APS.
 
Ainsi, les ventes à l’extérieur du Sénégal ont été principalement orientées vers le continent africain (36,2%), l’Europe (34,5%) et l’Asie (19,8%), relève le rapport. Il souligne par ailleurs que, comparativement à 2017, la part des expéditions vers le continent africain a diminué au profit du continent européen.
 
Les exportations vers l’Afrique ont ainsi été évaluées à hauteur de 603,7 milliards de FCFA en 2018 contre 626,0 milliards de FCFA l’année précédente, soit un repli de 3,6%, fait-on savoir.
 
Pour l’ANSD, cette diminution est imputable à la chute des expéditions de ciments hydrauliques (-36,0%), alors que le repli des ventes de cigarettes (-30,5%) vers le Nigéria (-93,9%) et la Côte d’Ivoire (-11,9%) a participé à la contraction des exportations vers l’Afrique.
 
Cependant, la hausse des expéditions de produits pétroliers en valeur (+7,0%) notamment vers le Mali et la Mauritanie a atténué cette tendance baissière, relève la même source.
 
Dans le même temps, les exportations vers l’Europe ont été évaluées à 575,9 milliards de FCFA contre 428,9 milliards de FCFA l’année précédente, soit une hausse de 34,3%.
 
Ce relèvement, note le document, est essentiellement dû à la hausse des expéditions de crustacés, mollusques et coquillages (+57,8%), d’or non monétaire (+67,8%) et de Zirconium (61,21%).
 
Les exportations vers le continent asiatique ont été évaluées en 2018, à 331,3 milliards de FCFA contre 300,4 milliards de FCFA l’année précédente, soit une augmentation de 10,3%, mentionne la note d’analyse du commerce extérieur. Une hausse imputable au relèvement des expéditions d’acide phosphorique (63,8%).
 
L’ANSD fait cependant état d’un recul des exportations vers l’Asie d’or non monétaire (-47,2%), de poissons frais de mer (-32,7%) et d’arachides non grillés (-15,71%).