People

Le rappeur FBG Duck est mort brutalement à 26 ans : il a été abattu en plein shopping

Le rappeur FBG Duck est mort brutalement à 26 ans : il a été abattu en plein shopping
Terrible nouvelle pour les fans du rappeur FBG Duck. Mardi 4 août 2020, à seulement 26 ans, il est mort après avoir reçu plusieurs balles à la poitrine, à l'aine et au cou.

Le rappeur américain FBG Duck est mort mardi 4 août 2020, alors qu'il n'avait que 26 ans. De son vrai nom Carlton D. Weekly, il a été la cible, avec deux autres de ses amis, d'une fusillade en plein jour alors que la joyeuse bande faisait les boutiques. La fusillade a eu lieu aux alentours de 16h30 sur East Oak Street dans le quartier de Gold Coast à Chicago, où FBG Duck avait ses habitudes. Selon les premiers éléments de l'enquête, deux voitures se sont arrêtées, quatre personnes sont sorties et ont ouvert le feu, touchant les trois victimes, avant de fuir les lieux. Dans un état critique, comme le rapporte le Daily Mail, le rappeur a été transporté à l'hôpital où il a été déclaré mort peu de temps après son arrivée. Il avait été touché par balles à l'aine, au cou et à la poitrine. Un homme de 36 ans et une femme de 26 ans ont également été emmenés dans des hôpitaux de la région, dans un état grave.

Déjà en juin 2018, le rappeur avait été la cible d'une fusillade, mais s'en était sorti après avoir seulement reçu une balle dans l'épaule. Selon des témoins présents sur les lieux, "plusieurs coups de feu" auraient été entendus après que deux personnes se soient fortement disputées. "J'ai vu un gars en noir sortir une arme à feu et il a tiré sur le mec avec la chemise blanche. Et ils ont tous les deux couru. Le gars sur lequel il tirait a couru vers la gauche, et celui qui tirait a couru dans la même direction", a déclaré un témoin.

Les fans de FBG Duck lui redent hommage

Depuis l'annonce de ce décès tragique et brutal, de nombreux fans du rappeur lui rendent hommage sur les réseaux sociaux. Ils sont également plusieurs à pointer du doigt le climat d'insécurité qui est de plus en plus présent à Chicago. Depuis le 1er janvier 2020, 440 homicides ont été recensés dans ce quartier.