People

Julien Lepers ne touchera pas les 3,4 millions qu’il réclamait après son licenciement

Julien Lepers ne touchera pas les 3,4 millions qu’il réclamait après son licenciement
L’ancien animateur de “Questions pour un champion” demandait à FremantleMedia, la société de production du célèbre jeu, plus de 3,4 millions d’euros d’indemnités après son licenciement en 2016.

Selon Le Parisien, le conseil des prud’hommes de Paris (l’équivalent français du tribunal du travail) a rejeté presque toutes les demandes de l’animateur. FremantleMedia ne devra lui verser “que” 800.000 euros, une somme calculée sur base de son salaire mensuel de près de 40.000 euros.
Julien Lepers n’a pas souhaité faire de commentaire sur ce qu’il considère appartenir “à sa vie privée”. Son avocat a cependant confirmé qu’il faisait appel. “Nous avons tous les éléments pour prouver qu’on ne peut pas licencier une personne parce qu’on estime qu’elle est devenue ringarde”, a expliqué Me Pierre-Olivier Lambert.

Julien Lepers a présenté “Questions pour un champion” pendant 28 ans. Son éviction est selon lui directement liée à une discrimination fondée sur l’âge. “On a une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans, et ça, il faut que ça change”, avait déclaré peu de temps avant son départ forcé Delphine Ernotte-Cunci, présidente de France Télévisions, sur Europe 1.