People

"J’ai pleuré à l’idée d’avorter mon premier-né”: Kanye West en remet une couche

Près d’une semaine après avoir présenté ses excuses après avoir divulgué les détails de sa vie privée avec Kim Kardashian, le rappeur a remis le couvert en évoquant une nouvelle fois l’avortement qu’a failli subir la star lorsqu’elle était enceinte de leur premier enfant.

“J’ai pleuré à l’idée d’avorter mon premier-né, et tout le monde s’est inquiété pour moi … Je m’inquiète pour tous ceux qui pensent qu’il ne faut pas pleurer à ce sujet”, a écrit Kanye West dans un premier tweet, avant d’ajouter: “Plus de 22 500 000 bébés noirs ont été avortés au cours des 50 dernières années”.
Dans ces messages, le rappeur faisait référence à son annonce faite lors du premier meeting de sa campagne présidentielle, lors duquel il avait révélé que lui et Kim avaient envisagé l’avortement lorsque la star était enceinte de leur premier enfant, North. “J’ai failli tuer ma propre fille”, avait-il alors déclaré en larmes.

S'il avait présenté ses excuses à sa femme pour avoir évoqué leur vie personnelle, Kanye West a donc décidé d’aborder une nouvelle fois le sujet publiquement. Un choix qui a été critiqué par de nombreux internautes sur Twitter.

“Ce sont des sujets que vous devriez peut-être aborder en privé avec votre femme. Elle ne semble pas très heureuse que vous en parliez publiquement, d’autant plus que votre fille sera assez grande pour le lire un jour”, “Tais-toi. C’est son corps, c’est son choix!”, peut-on notamment lire sous les tweets.