People

Ce bijou que Meghan Markle n’était pas autorisée à porter au début de sa relation avec le prince Harry

Ce bijou que Meghan Markle n’était pas autorisée à porter au début de sa relation avec le prince Harry
Au début de son idylle avec le prince Harry, Meghan Markle s’est vu imposer une interdiction de porter un collier qu’il lui était pourtant cher. Celui-ci déplaisait fortement dans les rangs de la monarchie britannique. 
H et M, pour Harry et Meghan. Ce sont les initiales que portaient Meghan Markle autour de son cou au début de sa relation amoureuse avec le fils de Diana. Un bijou plein de romantisme qui pourtant ne plaisait franchement pas du côté de la famille royale d’Angleterre. 

Selon le livre Finding Freedom, dont la sortie est prévue le 11 août prochain, ce bijou aurait été au cœur d’une discorde entre l’ancienne actrice et des assistants royaux. “On lui a dit que le port d’un tel collier ne servait qu’à encourager les photographes à continuer à trouver de telles images - et de nouveaux titres”, révèlent ainsi les auteurs de la biographie des Sussex dans le livre, dont des extraits ont été divulgués dans le PEOPLE Magazine.

“Je ne peux pas gagner” 
C’est un assistant de Kensington Palace qui appelle Meghan Markle pour lui suggérer de ne plus le porter. Sous le choc, la petite amie du prince Harry  “ne dit que très peu pendant l’appel”, ne s’attendant pas à une telle restriction. D’après le livre, Meghan s’est alors confiée à un ami. “Je ne peux pas gagner. Ils font comme si j’étais responsable de ces photos, que je les encourage, que le simple fait de regarder les caméras ça n’envoie peut-être pas le bon message. Je ne sais pas quoi dire. Maintenant les internautes disent que j’ai l’air malheureuse en photo, parce que j’essayais d’ignorer l’objectif.” Des révélations qui en disent long sur la relation qu’entretenaient Meghan Markle et la monarchie britannique...