People

Après avoir violé ses élèves, l'enseignant veut être castré

Après avoir violé ses élèves, l'enseignant veut être castré

Un enseignant, poursuivi pour des abus sexuels sur ses élèves, demande à être castré

Mark Lua, 32 ans, a comparu mercredi 20 mai devant un Tribunal en Floride, aux Etats-Unis, pour des délits sexuels.

Ce professeur d’anglais au lycée Booker T. Washington de Pensacola, a eu des relations sexuelles avec une mineure et a agressé sexuellement une ancienne élève de 18 ans.

Il a également forcé une troisième élève à lui envoyer une vidéo sexuelle. L’accusé choisissait ses victimes parmi les jeunes filles vulnérables.

« Il ciblait les filles qui venaient de foyers instables ou en difficulté » a précisé la procureure. « Il les manipulait et profitait d’elles parce qu’il était enseignant. » a-t-elle ajouté.

Durant l’audience, l’accusé a fait une demande insolite. Il a demandé au magistrat d’être castré pour le punir.

« Je crois que la punition est nécessaire, et je demande la castration chimique non seulement comme punition mais aussi comme acte de solidarité pour montrer combien je suis désolé pour tout. Si votre honneur le veut bien, je suis même prêt à subir une castration physique si cela me permet de rester à la maison et d’élever ma fille. » a expliqué le prévenu.

Mais le Juge n’a pas répondu à sa requête et l’a condamné à 12 ans de prison.

Lors de l’audition, Lua a également révélé qu’il souffrait de la neurofibromatose, une maladie qui provoque des tumeurs. Mais la procureure a rétorqué « Cela ne vous a pas empêché d’abuser de jeunes filles ».