International

Côte d'Ivoire : FPI et PDCI en meeting commun

Côte d'Ivoire : FPI et PDCI en meeting commun

Les deux partis historiquement opposés, le PDCI et le FPI, co-organisent un meeting ce samedi 14 septembre, une première dans la vie politique ivoirienne. Depuis la rencontre entre Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo à Bruxelles fin juillet, les deux formations politiques confirment leur rapprochement. La première démonstration de force des deux ex-présidents ivoiriens aura lieu ce matin au parc des sports de Treichville, à Abidjan. Avec un but affiché : la reconquête du pouvoir en 2020.

Il y a un an, ce spot publicitaire en aurait surpris plus d’un. Et il n’aurait tout simplement jamais vu le jour pendant le règne du père de la nation ivoirienne, Félix Houphouët-Boigny. Pour la première fois dans l’histoire politique du pays, le libéral PDCI et son adverse naturel de gauche le FPI appellent leurs militants à un giga-meeting de la réconciliation nationale.

Publicité

Finalement organisé au parc des sports de Treichville, l’événement était initialement prévu au stade Champroux de Marcory, refusé par les autorités pour cause de travaux. Une indisponibilité du site que certains opposants avaient analysé comme une manoeuvre du pouvoir.

Le meeting est également le premier rassemblement politique de la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (CDRP), la plateforme d’opposition regroupant le PDCI, le FPI de Gbagbo et les partis proches de l’ex-président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro.

Si la réconciliation reste le thème affiché, le meeting va aussi servir à mesurer la capacité de mobilisation du duo PDCI-FPI, en vue de la présidentielle de 2020. De fait, l’événement entérine la rupture entre Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan. Le président du FPI officiellement reconnu par les autorités, en froid avec Laurent Gbagbo, n’est pas convié à ce rassemblement inédit.