International

Alpha Condé tue encore ce jeudi...un élève de 16 ans abattu

Alpha Condé tue encore ce jeudi...un élève de 16 ans abattu

Un élève tué à Conakry lors d’une manifestation du FNDC

Les échauffourées enregistrées, jeudi après-midi à Conakry, entre forces de l’ordre et partisans du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) ont fait un mort.

Il s’agit  d’Alpha Souleymane Diallo, âgé de 16 ans et élève en 9ème année, qui a reçu une balle à Hamdallaye, un quartier situé en haute banlieue de Conakry.

« Nous sommes en train de glaner des informations sur le bilan de la marche. Mais pour le moment, il faut retenir qu’il y a eu un cas de mort par balle et plusieurs blessés. La victime s’appelle Alpha Souleymane Diallo », a confié à APA, Abdoulaye Oumou Sow, porte-parole du FNDC.

A propos de « la répression de la marche » du FNCD dont le gouverneur de Conakry avait modifié l’itinéraire, Aliou Bah, leader du Mouvement démocratique libéral (MoDeL), également membre du FNDC a dénoncé une « agression sauvage des agents de sécurité ».

« Nous avons été attaqués et pulvérisés de gaz lacrymogène. Nous avons été momentanément étouffés », a déploré Aliou Bah.

Le président de l’Union des forces républicaines (UFR), Sidya Touré qui avait pris part à cette marche, lui, a été obligé de quitter son véhicule.

« Les forces de l’ordre ont tiré du gaz lacrymogène sur mon chauffeur. Mon cortège était particulièrement visé », a-t-il déclarée, avant d’accuser le nouveau ministre de la Sécurité, Damantang Albert Camara d’avoir pour mission « l’élimination physique d’opposants ».

Dans un rapport publié mercredi dernier, Amnesty International révèle qu’au moins 70 manifestants et passants ont été tués depuis 2015 en Guinée.