Faits-Divers

Point-E : La police démantèle une "mafia chinoise" du sexe

Point-E : La police démantèle une
Alors qu'on n'a pas encore fini de jaser sur l'affaire de la sextape de mineurs aux Maristes et à Sacré-Cœur, un autre scandale sexuel secoue le quartier du Point-E.

Selon L'Observateur, un important réseau de proxénétisme et de prostitution chinois a été démantelé par la police à l'auberge "Yoyo".

Les lieux ont été fermés et les locaux mis sous scellés. À la tête de ce réseau, un homme d'affaires chinois, aux initiales Z. X. G., et son entremetteur qui avait dans son téléphone des photos de prostituées qu'il transmettait aux clients VIP.

L'auberge était fréquentée par des clients "VIP" qui ont fini d'attirer une meute de fille de joie.

600 préservatifs saisis

La perquisition sur les lieux a permis de découvrir un stock de 600 préservatifs destinés aux clients.

Le Chinois offrait gratuitement un préservatif à chaque client pour sa première passe.

Pour une deuxième passe, le condom est vendu à 200 Fcfa. La durée de passe est de 36 mn.

Au-delà, le client devra débourser 5000 Fcfa pour payer un autre ticket de passe.

Et, dans ce contexte de pandémie à coronavirus, les clients et les prostituées ne portaient pas de masques.

Le Chinois, son entremetteur, des prostituées et des clients ont été tous arrêtés et déférés au parquet jeudi dernier.