Faits-Divers

FAUX, USAGE DE FAUX ET FALSIFICATION: Comment le maire de Mbour a été cerné

FAUX, USAGE DE FAUX ET FALSIFICATION: Comment le maire de Mbour a été cerné

Le maire de Mbour sera édifié sur son sort le 3 février prochain à la suite de son procès devant le tribunal de cette localité pour faux, usage de faux et falsification de documents administratifs. Libération online renseigen que Si le parquet a requis six mois ferme contre El Hadji Fallou Sylla, lors du procès qui s’est tenu lundi après une plainte du mouvement Mbour Justice, c’est parce que monsieur le maire a été mis en mal lors de son interrogatoire.

En effet, renseigne toujours Libé, El Hadji Fallou Sylla a rasé la Place publique du boulevard Houphouët Boigny pour y faire ériger un central commercial. Or, l'équipe municipale sortante avait dépensé presque 100 millions de Fcfa pour aménager cette même place. El Hadji Fallou Sylla a toujours soutenu avoir agi sur la base d’une délibération du conseil municipal qui aurait autorisé la construction du central commercial. Mais voilà, devant les juges, il a été incapable de produire cette délibération qui, en réalité, n’existe que dans sa tête.