Divertissement

Rapport IGE : L'Aprosi, l'Anamo et le ministère de la Culture épinglés !

Rapport IGE : L'Aprosi, l'Anamo et le ministère de la Culture épinglés !
Les rapports publics de l’IGE ont été remis hier, lundi, au chef de l’Etat Macky Sall par le Vérificateur général de l’Inspection générale d’Etat, François Collin. Et le moins que l’on puisse dire est que la bamboula au niveau des agences, dont parlent l’opposition et la société civile, est très loin d’être une simple vue de l’esprit.
Le journal Libération, qui a jeté un coup d’œil dans les rapports de renseigner qu’à l’Agence d’aménagement et de promotion des sites industriels (Aprosi), un Directeur s’est accordé un prêt personnel de 274 millions Fcfa.
Anamo épinglé :

L’Inspection générale d’État (Ige) a aussi épinglé l’Agence nationale de la maison de l’outil (Anamo). Car en effet selon le journal :  « 125 millions Fcfa ont été puisés du budget d’investissement à destination du budget de fonctionnement ».

Agents fantômes au ministère de la Culture :

L’Inspection générale d’État (Ige), dans son rapport de 2017, a débusqué la présence de 78 agents fantômes au ministère de la Culture. Ces fonctionnaires veinards, de surcroît grassement payés sur l’argent du contribuable sénégalais, n’ont aucune existence juridique, encore moins légale.