Divertissement

Poste: des femmes musulmanes refusent qu'une catholique dirige l'Amicale

Poste: des femmes musulmanes refusent qu'une catholique dirige l'Amicale

C’est un autre scandale qui se prépare à La Poste, après celui de l’interdiction du voile à l’Institution Sainte Jeanne d’Arc. Si le nouveau Directeur général (Dg) Abdoulaye Bibi Baldé, ne réagit pas très vite, le problème pourrait prendre des proportions très dangereuses. Pour cause, des membres de la boîte qui ne veulent pas d’une femme catholique comme présidente de l’Amicale, comptent organiser une Assemblée générale ce samedi 21 septembre, pour renouveler le bureau.

Seulement, informe le quotidien « Les Echos » qui sonne l’alerte, le bureau sortant n’a pas encore reçu le quitus de ses membres pour l’organisation d’un tel événement, et ce, pour plusieurs raisons. Conséquence, souligne le journal, certaines femmes s’opposent à ce qu’elles considèrent comme un forcing du bureau sortant, menacent de ne pas laisser cette assemblée générale se tenir.

Pour sa part, Abdoulaye Bibi Baldé, qui a reçu les femmes, leur a clairement signifié que s’il n’y a pas de consensus, il ne reconnaîtra personne.

Si cette forfaiture passe, la République qui ne reconnaît que la compétence (que l’on soit musulman, catholique ou même païen) , va en prendre un grand coup et la cohésion religieuse également en souffrirait.