Divertissement

Casamance: La plateforme des femmes se réjouit de l'accalmie et appelle à la vigilance

Casamance: La plateforme des femmes se réjouit de l'accalmie et appelle à la vigilance

Depuis un certain temps, une accalmie a été noté dans la crise en Casamance. Mais, elle est loin d’être résolue. C’est la conviction de la présidente  de la plateforme des femmes pour la paix en Casamance(Pfpc). Selon Ndeye Marie Diédhiou Thiam, même si depuis 2012, un vent de paix souffle sur la zone sud avec le retour de bon nombre de refugiés, il subsiste des risques réels pouvant faire basculer tout le processus.  » La crise politique en guinée Bissau, la mort des,  manifestants l’ assassinat récent d’un leader du mouvement démocratiques de la Casamance…montrent que nous devons rester vigilants », a t-elle alerté. C ‘est pourquoi elle estime que l’heure doit être à l’unité et à la concorde pour venir à bout de cette crise. Et dans cette lutte , Mme Thiam indique qu’il est primordial d’impliquer des pays voisins comme la Gambie et la Guinée Bissau.  » Ces pays comme sont directement concernés parce que des population ont été déplacées et se sont réfugiées dans ces pays. Il est important de les impliquer », a- t-elle expliqué.

Et dans cette dynamique de sortie de crise, il est important d’accorder une place importante aux femmes. En effet comme le dit Aminata Diallo, conseillère du maire de Dakar, il ne peut y avoir de paix, ni de développement sans l’apport de la femme. Il est important que tous s’impliquent dans la paix en Casamance.  » Notre conviction est que, pour arriver à une paix durable, il faut une forte présence des femmes dans les instances de décisions », a dit Mme Thiam